Réveillons sous le soleil de minuit

Vendredi 24 Décembre

23h37, le soleil disparaît en quelques secondes, disque rose avalé tout rond par la masse glacée de l’Antarctique. Mais l’astre ne se couche pas vraiment… À peine le temps d’une petite sieste derrière l’horizon blanc et gris du continent, avant de faire son retour dans une heure ou deux. Dans le même temps du côté du large, le ciel prend des tons pastels roses et jaunes qui contrastent discrètement avec les silhouettes blanches des icebergs, rassemblés pour l’occasion derrière la piste du Lion. Une jolie brise s’insinue sous les capuches et pique le bout des oreilles trop intrépides pour accepter de se cacher sous un bonnet. Les joues rosies par le froid, j’apprécie quelques minutes cette scène que nous devrions avoir la chance de revoir encore un peu avant le retour des étoiles.

L’ambiance du soleil de minuit

La soirée s’est déroulée plutôt calmement, le repas était encore une fois très réussi. L’opération de « père noël secret » organisé par Paul et Zoé a permis un agréable moment de partage, chacun découvrant un cadeau confectionné par un Adélien tiré au sort. Du simple porte-clés en cordage avec des nœuds décoratifs au portrait peint sur une toile d’1mx1m, en passant par le tracteur du raid miniature avec phares à LED, ces petites (et grandes !) attentions ont toutes touché leurs destinataires. La compétence des artisans et le talent des artistes de la base sont littéralement bluffants.
Pour ma part, j’ai eu la chance de recevoir un porte-bouteille fabriqué à partir d’une chaîne dont les maillons ont été soudés les uns aux autres. Titouan m’a expliqué qu’il l’a récupérée parmi les restes d’un antique camion de l’époque des expéditions polaires. Elle trône désormais fièrement sur l’étagère de la chambre 32 !

Autres lumières quand le soleil n’est pas encore caché derrière le continentLes plus patients joueront au jeu des 7 différences avec l’image précédente en scrutant la disposition des bergs.

La distance qui nous sépare de nos proches nous paraît forcément un peu plus grande ce soir, mais ce noël au bord du monde occupe déjà une place toute particulière dans la ribambelle de souvenirs que nous sommes en train d’accumuler.

Vendredi 31 Décembre

10… 9… 8… 7… 6… 5… 4… 3… 2… 1…

Samedi 1er Janvier

BONNE ANNÉE 2022 !!!!!! A la mi-temps d’un réveillon un peu plus débridé que la semaine dernière, le passage à la nouvelle année intervient avec 6 heures d’avance sur La Réunion et 9 sur la métropole. Tout le monde se fait la bise sous le gui en plastique suspendu pour l’occasion au-dessus du bar. J’avoue ne jamais avoir été un fan des grandes embrassades… Mais après les restrictions accumulées ces deux dernières années, ces quelques instants d’insouciance sanitaire sont vraiment appréciables.
Venus de la base située sur le continent à 5km en face de DDU, les « manchots de Prudhomme » connaissent un certain succès avec leurs bleus de travail enfilés à l’envers et leurs gants de manutention jaunes aux pieds. L’accoutrement est étonnamment plutôt fidèle à l’allure générale de nos bruyants voisins.

Les poussins Adélie étaient de la taille d’une balle de tennis il y a une semaine, certains approchent désormais les dimensions d’un ballon de rugby ! Les tensions au sein des manchotières sont à leur comble, chaque couple défendant leur territoire avec intransigeance. Malheur à l’individu qui s’approche un peu trop près d’un nid, il en sera quitte pour quelques morsures bien placées…

Le début de semaine a également vu la fin des sorties sur la banquise désormais trop dégradée par la fonte. Les banquettes, points de jonction avec les rochers des îles de l’archipel, sont également devenues trop instables. Les balades sont donc désormais circonscrites aux limites de l’île des Pétrels, avant l’embâcle qui n’est pas espérée avant fin Mars, au plus tôt.

Je profite de la fin cet article pour vous souhaiter à tous une belle et heureuse année 2022, prenez soin de vous et de vos proches 🐧

3 Responses

  • Un grand merci Adrien pour cette plume qui permet notamment aux proches d’etre un peu avec vous! Si vous saviez comme nous étions nombreux par la pensée pour ces deux réveillons en Terre Adélie!

  • Merci Adrien, c’est beau…. Vous ne pouvez pas imaginer le plaisir de vous lire, de découvrir et d’être proche de ce lieu uniquement destiné et sans doute mérité à une toute petite portion des habitants de ce globe…. Vous nous faites le bonheur de partager tous ces moments. Vous vivez certes une aventure inédite, mais tellement exceptionnelle. Merci de nous faire partager tous ces moments d’exception !!!

  • Bonne année à toi, Adrien! Merci de nous faire partager ton aventure. Je me régale à te lire. Profite!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.