Quelques notes d’avant le départ

Je profite de quelques heures dans l’aéroport de Melbourne afin de publier les notes et quelques images qu’il me restait encore à partager…

Jeudi 8 Décembre 2022

Je prends plaisir à fignoler les derniers détails du bulletin du soir. Il s’agit en effet de l’un des derniers que j’élabore pour l’archipel de Pte Géologie. Pour les curieux, voilà un exemple de notre production durant cette année avec les prévisions du jour.

Vendredi 9 Décembre 2022

Cela fait un an jour pour jour que Manu, Bertrand et moi avons posé le pied en Terre Adélie. Les nouvelles du soir données par l’Astrolabe nous apprennent que l’escale à Macquarie a été rondement menée. Le brise-glace est désormais en route, avec à son bord l’équipe de Météo-France qui va nous succéder. Ce soir, je prends un moment pour apprécier le calme des lieux. La lumière adoucie par une couche de nuages cirrus. Dans la falaise, les pétrels des neiges et les Océanites se poursuivent dans les petites sautes de vent annonçant l’arrivée du vent catabatique, comme tous les soirs depuis début Novembre…

Lundi 12 Décembre 2022

Depuis quelques jours, le temps file encore plus rapidement qu’à l’accoutumée. J’essaie de profiter de ces dernières opportunités pour prendre encore quelques photos. Je suis encore en Terre Adélie, mais avec le départ de la moitié de la TA et l’ambiance affairée de la campagne d’été, je sens que je commence à me détacher des lieux. Je me surprend à écourter le diner, filant en douce faire un tour dehors, au calme. Même dans ces quelques instants de contemplation, je ne retrouve plus ce sentiment d’exaltation si particulier qui m’avait accompagné pendant l’hivernage. L’archipel de Pte Géologie n’est décidément plus à nous…

Une fois le timelapse lancé, je délaisse l’appareil et son trépied pour admirer le paysage. Moi qui ne veille guère d’habitude, me voilà encore éveillé à 1h du matin pour capturer l’ambiance singulière du soleil de minuit… La fatigue s’accumule un petit peu mais j’aurais la traversée en Astro pour me rattraper.

Mercredi 14 Décembre 2022

Manu et moi collaborons pour mener la passation de la nouvelle équipe d’exploitation. Il s’agit d’expliquer le fonctionnement de la station, tout en faisant passer quelques notions théoriques spécifiques au milieu polaire. Pour cette petite fenêtre en doublon, le programme est dense et les sujets variés. Notations dans le carnet d’obs, conseils pour le lâcher de ballon, recettes de prévisionnistes à base de Pmer et de vent à 10m…

Au bout de quelque jours en double, tout s’enclenche, se met en place, et la logique du tableau de bord local se dévoile. Dans quelques semaines, Pauline, Hervé et Laurent auront gommé les dernières imprécisions et interrogations sur les outils les célèbres bricolages polaires dictés par le contexte d’isolement, maîtriseront le jargon des logisticiens, etc. Le relai est passé entre les météos, comme chaque année depuis 1956.

Ma (dernière et) plus belle photo de damier
Vendredi 16 Décembre

Notre départ est confirmé pour le lendemain… Je passe une partie de la matinée avec Jimmy dans les falaises du Mt Rose. Il s’agit encore de noter les numéros de bague relevés par mon co-hivernant ornithologue, sur la patte gauche des damiers résidant sur les petites vires tapissées de gravier.
Après avoir encore réglé quelques détails avec l’équipe météo entrante, je profite du beau temps pour courir quelques longueurs sur la piste du Lion. Le catabatique se lève soudain et soulève quelques nuages de poussière. La neige a presque entièrement fondu sur la route de gravillons bruns. J’avale avec délice encore quelques grandes goulées de cet air antarctique, descendant en grandes rafales du continent.

Le catabatique me pousse dans le dos pour mon dernier aller devant les conteneurs et véhicules stationnés sur le bas côté. Je les dépasse en allongeant la foulée, avant de ralentir pour reprendre mon souffle devant les îles de l’est et les grands Bergs qui croisent de ce côté de l’archipel. Encore quelques foulées en Terre Adélie pour remonter sur la base haute…

Un des premiers poussins Adélie de l’année, le cycle du “calendrier du manchot” est bel et bien bouclé

2 Responses

  • Merci pour ce dernier Post… et bon retour à la vie “normale”. Merci pour tous vos précieux partages. Cordialement.

  • Merci pour ce dernier Post… et bon retour à la vie “normale”. Merci pour tous vos précieux partages. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *